malade en Chine

Publié le par jo

          Il était une fois une jeune personne, une jeune fille qui était tomber malade par la faute d'une température extérieur de -2° et d'un vent glaciale transperçant tous ses habits (habits qui en France suffirait largement même dans les sommets froid enneiger des Alpes près de la somptueuse ville de Grenoble.)

           Frigorifiée après la monté de 20 minutes pour accéder à un somptueux Temple qu'elle ne vit jamais tant la pente était raide et son souffle court... elle redescendit se mettre au chaud dans le bus avec l’un de ses compères.

           2 jours de fièvre plus tard, voyant que les médicaments français n'étaient aucunement efficace et que la toux grasse l'empêchait même de respirer par moment, elle fut sauver par une chinoise vivant dans la chambre a côté qui lui fit boire une tasse d'eau très chaude... la toux se stoppa les glaires disparurent!! La jeune française, habitué à cracher ses poumons même en prenant des sirops contre la toux, absolument inefficaces, des pastilles pour la gorge aussi efficace que des bonbons, fût absolument sidérée par l'effet immédiat et prolongé de ce breuvage chaud qui n'était que de l'EAU CHAUDE!!  

 

           Fantastique, elle qui commençait depuis deux jours à perdre le moral, car le plus proche médecin occidental était à 400 km, recommença à voir les choses plus positivement. La gentille madame chinoise qui vit à côté d'elle lui dit qu'il fallait qu'elle aille voir un médecin… un médecin chinois... ?? son visage sembla se décomposer, elle en avait presque les larmes aux yeux, elle qui voulait juste des antibiotiques allait se retrouver à faire des mélanges de fleurs de lotus de branche de bois, de crachat de grenouille et bave de dragon... NOOON ça ne pouvait pas être possible...

           Mais ç'est là qu'on lui dit d'aller à la clinique du campus, "clinique" un mot qui lui faisait penser que peut être... oui... peut être elle aurait droit à des vrais médicaments dans des vrais boites en carton avec des notices dedans et des comprimés!!!

          Elle se dirigea donc vers le vieux bâtiment jaunasse à moitié décrépit, accompagnée de son français chinois de pote, et de ses deux autres compères (dont un étant son petit ami depuis de nombreuses années). Ils pénétrèrent dans le bâtiment vide, personne à l'horizon, pas de secrétaire, pas de médecin, juste le son d'un poste de télé qui arrivait jusqu'a leurs oreilles... puis d'un coup, sorti de derrière un drap suspendu en guise de porte, apparu une femme en "blouse" un médecin?? peut être, la jeune femme et le Franco chinois la suivirent derrière le drap blanc (pas vraiment immaculé) puis ils commencèrent à parler en chinois, cette langue que la jeune femme ne comprenait pas, le jeune homme pas vraiment bilingue expliqua au "docteur" les symptômes…

           A aucun moment le "docteur" ne toucha ni ausculta la jeune femme, pendant ce temps un deuxième "médecin" ou "infirmière" regardait une émission de variété sur le poste de télé posé prêt de l'armoire à médicament, une émission qui ressemblait à une sorte de karaoké télévisé avec des personnes de tous âges. Une chorale de jolie petite jeunes filles chantait une chanson chinoise, elles ne chantaient pas très bien mais elles semblaient toutes très sûr d'elles et elles y mettaient tout leur coeur.

            Le "médecin" sorti de l'armoire à pharmacie fermé par un cadenas quelques véritables médicaments, et conseilla à la jeune fille de surtout boire beaucoup d'eau chaude pour éliminer les glaires. Conseil qu'elle aurait bien aimé avoir eu depuis plusieurs années... Arriva le moment de payer... 39 yuans pour la consultation + tous les médicaments, sois moins de 4 euros... En rentrant elle avala un des médicaments, sans vraiment savoir s'il fallait l'avaler ou le croquer ou le dissoudre la notice étant écrite en caractère chinois, pas de pinyin ni d'anglais...

 

           En rentrant de chez le médecin, la jeune fille aurait bien aimé prendre une bonne douche bien chaude pour se réchauffer et se laver après une nuit de fièvre et de toux éreintante... mais malheureusement ce jour là, sur le campus, il n'y avait pas d'eau... pas d'eau du tout, donc, aucune possibilité ni de se laver ni même de tirer la chasse... Elle n'avait plus qu’à attendre... tout en buvant de l'eau chaude de sa bombonne d'eau potable (pas de source mais traité à la javel et autres produits), attendre de guérir… attendre le retour de l'eau dans les robinets rouillés…  mais l'essentiel... c'etait d'avoir du chauffage...

Publié dans jojo-en-chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Agnes 05/12/2006 10:11

salut jojo,
 
bon pour te faire rire j'ai une copine qui est partie en chine alors elle lit ton blog regulierement et ca la fait bien rire . ca lui rapelle des bons souvenirs. bises parisiennes
 

Hugo 04/12/2006 00:38

Salut ma jojo, ton histoire sur l'eau chaude à presque fait le tour de la famille ... je savais que le thé était bon pour la santé, mais pas à ce point .... ah non c'est que de l'eau bouillue, sans thé ... zut alors.Peut tu te renseigner pour me ramener un peu de bave de dragon ?Bisoux de tout le monde.

annie 01/12/2006 20:41

Et quand tu rentres en France, tu t'installes comme French designer and Chinese doctor....
Renseigne toi pour les maux de tête SVP.
Kisses de tatata.

Co 30/11/2006 12:02

Bah alors ma pauvre c'est pas cool d'etre malaaaaaaade!!! C'est rigolo le coup de l'eau chaude, c'est vrai qu'on est plutot habitués aux dolirhumes nurofen sirops en tout genre pas franchement aux trucs de base!!!  Remets-toi vite et donne nous des nouvelles plus positives!!! ;D bisous,Coralie

olivier 28/11/2006 10:28

bad news pour toi !
bah tu vas quand même t'en sortir!! regarde dans le cogelo il y a peut être un remède à base d'enfants congelé......je rigole
A+
Ps merci pour le lien et au fait tu le fais quand ton blog sur les pack?