Xin Nian Kuai le ! ! !

Publié le par jo

 新年快乐

(xīn nián kuài lè)

Nous sommes aujourd'hui le troisième jour du calendrier lunaire. Les pétards et feux d'artifices ne cessent de claquer depuis maintenant 4 jours. Des lanternes rouges et des inscriptions ainsi qu'une multitude de décorations rouge et de guirlande de lumières, emplissent la ville d'un esprit de fête, aussi bien dans la rue que chez les particuliers, sur les portes des appartements, aux fenêtres des immeubles...

Les enfants courent en riant, les familles sont toutes enfin réunies après une année sans se voir. De petits feux sont allumés un peu partout, n'importe où, sur un trottoir, une route où des personnes brûlent soigneusement des papiers. Les éclats des pétards chassent les démons et le mauvais œil, les chinois prient, au son des pétards, pour la paix et le bonheur.

Le soir du 2ème jour de l'année lunaire un feu d’artifice géant prend place dans le plus grand parc de la ville, cette animation accueille environ 20000 personnes. Le feu d'artifice est très différent de ceux du 14 juillet en France, ils arrivent ici à faire des formes de lumière dans le ciel, tel que des cœurs, des fleurs, des étoiles à l'intérieur de cercle et même le signe du Ying et du Yang qui fait émettre dans la foule un OoOH! Général. Je vais maintenant essayer de voir un danse de lion ou de dragon, de visiter un marché aux fleurs et de comprendre pourquoi tant de personne font brûler des choses dans la rue. Je compléterai mon article une fois que j'aurai pu rassembler les éléments qu'il me manque.

En attendant si vous voulez en savoir un peu plus sur le nouvel an chinois "fête du printemps" vous pouvez cliquer sur le lien.

http://www.chine-nouvelle.com/chine/fetes/printemps.html

Les détails nouveaux :

 

Les feux sur le trottoir, autrefois, il existait un monstre appelé Nian, qui mangeait les gens, les chinois font donc des feux, brûlent des choses (ça peut être n'importe quoi) pour lui faire peur, c'est aussi pour cette raison que les pétards "bian pao" ne cessent de résonner pendant cette période de 2 semaines.

 

Ils brûlent aussi de l'argent (du faux bien sur) car c'est ainsi qu’ils envoient de l'argent à leur morts.

 

Les feux d'artifices par contre n'ont aucune signification, pas plus que pour nous le 14 juillet, c'est juste pour fêter la nouvelle année. Ils sont à la mode depuis quelques années.

 

La fête des lanternes qui marque la fin de la période de 2 semaines du Nouvel An chinois, était au début, une journée où l'Empereur ordonnait au peuple d'allumer des lanternes pour vénérer Bouddha. Maintenant ce jour là, le15 du premier mois de l'année lunaire, les chinois se réunissent pour manger des boulettes de riz glutineux farci et ainsi, fête la fin de la grande fête du nouvel an.

 

 

Publié dans jojo-en-chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article