Les Hutong de Beijing

Publié le par jojo

胡同

les Hutong de Beijing

Des coins de Beijing qui semblent très très pauvre mais qui en réalité coûtent excessivement cher. (D'après ce que j'ai entendu dire)

Nous commencions notre ballade dans les Hutong, au niveau de la tour du Tambour. Derrière la Cité Interdite.

Au départ de cette promenade alors que je prenais des photos, une femme m'a crié quelque chose, elle pensait que je la prenais en photo. Je sais que dans certaines religions si quelqu'un vous prend en photo il vole votre âme, cependant il m'a semblé avoir plutôt à faire à une vieille chinoise de mauvais poil... Certain chinois ne supportent pas les touristes, surtout les touristes non chinois... et ils ne se gênes pas pour nous faire payer 10 fois le prix de tout et nous pourchasser jusqu'à ce qu'on leur achète ce qu'ils ont à vendre.

Le moyen de transport le plus répandu, pour transporter, poubelles, bombonnes d'eau, branches d'arbres, canettes et bouteilles vides, objets trouvés sur leur chemin, par exemple des choses que les gens ne veulent plus sont récupérer par d'autres gens. Ca peut aussi servir à déplacer une personne de temps à autre.

 

 A bicycleeeeeeetteuh!! Un grand stationnement de bicyclettes avec ou sans remorque, ici pas de chaînes, personne vole... étrange... c'est pas comme en France, si tu laisses ton vélo le temps d'aller acheter un truc tu le retrouves avec les deux roues, la partie central, le siège et même le guidon! Truc de fou hein?

Ouvrez ouvrez la cage aux oiseaux... Ici on laisse les oiseaux en cages vers la porte d'entrée des maisons ou plutôt Hutong. En fait une Hutong c'est  4 demeures qui donnent sur la même cours intérieure, placées en carré, cela permet aux enfants de jouer en toute sécurité pendant que les 4 familles discutent paisiblement.

La quart de pomme est deux fois plus gros que l'oiseau... au moins il ne va pas mourir de faim! Mais peut-être mourir écrasé...

Une des petites ruelles étroites qui emmène à une hutong.

Voilà, ça se sont les flemmards qui auront uniquement droit au circuit touristique fait par la grande majorité des gens. C'est pourtant si facile de se balader à pied dans cet endroit, dès que vous êtes perdu, vous n'avez qu'à monter dans un taxi et donner votre carte de l'hôtel! Enfin, après avoir croisé se troupeau de touristes chinois, nous avons décidé de nous perdre dans les ruelles moins touristique où nous n'avons d'ailleurs plus croisé un seul touriste, la temperature était froide mais le soleil a rendu cette excursion mémorable. Nous n'avons peut-être pas vu les meilleurs sites mais au moins nous avons pu voir un vrai coin de la Chine de Beijing...

Une plaque indiquant l'entrée de la hutong "Hua Feng" ce qui signifie "cours de la conversation". Une hutong c'est en effet tout d'abord un lieu d'échanges entre voisins.

Quelques... fils électriques. Attention à certains endroits il faut baisser la tête!!

Oui! venez tous aider tous ces pauvres gens qui vivent dans la pauvreté de la ville de Beijing ;-) Ceci est une photo prise dans un des quartiers qui nous semblait être le plus pauvre, mais le jeune qui habite ici est loin d'être pauvre. Il est déjà assez rare pour un chinois de pouvoir s'acheter une voiture (le prix de la carte grise est presque le même que le prix de la voiture... pour éviter qu'il y est trop de voitures en ville). Mais ce genre de voiture... ce qui est sûr maintenant c'est que les hutong paraissent peut-être pauvres de l'extérieur, mais je serais très curieuse de voir l'intérieure...

Publié dans jojo-en-chine

Commenter cet article